Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

Cybermalveillance.gouv.fr passe le cap des 8 millions de visiteurs et s’impose comme l’acteur clé en matière de Cybersécurité pour protéger particuliers, entreprises et collectivités

Publié le 02 Déc 2022

1067 Temps de lecture : 6 min

À l’occasion de son cinquième anniversaire, la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr dresse le bilan de sa fréquentation et de ses actions phares et affiche son ambition avec les projets structurants qui feront son actualité pour les mois à venir.

De la création du dispositif d’aide aux victimes à une plateforme Cyber incontournable

Le Groupement d’Intérêt Public GIP ACYMA est né en mars 2017 en réponse à la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique qui prévoyait la mise en place d’un dispositif national « destiné à porter assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance ».

En effet, s’il était plutôt en mesure de protéger ses propres infrastructures et les infrastructures vitales du pays, l’État est parti du constat qu’il se devait d’apporter également une réponse structurée aux autres composantes de la société, souvent désarmées face à une cybercriminalité déjà en plein essor.

C’est dans ce contexte que la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr voit le jour en octobre 2017 pour répondre aux besoins d’informer, d’assister et de sécuriser des publics non couverts à l’époque, ie particuliers, entreprises et collectivités.
 
5 ans plus tard, la plateforme a largement accompli sa mission en s’adaptant constamment à l’actualité :  confinements, explosion des chantages à la webcam, vagues massives d’escroqueries liées à la crise sanitaire, au compte professionnel de formation, à la carte vitale ou encore au conflit en Ukraine, Cybermalveillance.gouv.fr est aux côtés des Français pour les protéger en leur apportant informations, recommandations à travers des réalisations concrètes telles que fiches réflexes, études, guides, méthodes clé en main, mécanismes d’alertes et service de mise en relation avec des prestataires de proximité. 

Au total, Cybermalveillance.gouv.fr représente désormais :

  • 8 millions de visiteurs sur sa plateforme (audience cumulée sur 5 ans), dont près de 4 millions en cette seule année 2022,
  • plus de 600 000 victimes assistées dont 250 000 en 2022,
  • plus de 1 200 prestataires référencés et plus de 200 labellisés ExpertCyber,
  • plus de 50 cybermaveillances identifiées et traitées,
  • plus de 500 conseils personnalisés visiteurs grâce à sa plateforme,
  • plus de 56 membres engagés à ses côtés sur le sujet de la cybersécurité.

Cybermalveillance.gouv.fr, demain : au cœur l’action Cyber avec de nouveaux projets nationaux

Depuis 5 ans, le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr a largement démontré sa capacité à répondre au besoin d’assistance, de sensibilisation et d’observation de la menace. Témoins les 8 millions de visiteurs qui ont sollicité l’accompagnement de Cybermalveillance.gouv.fr, dont près de la moitié en 2022.

Le statut de GIP lui permet de faire preuve d’agilité et lui donne la capacité, grâce à ses membres, de démultiplier sa force de frappe auprès de ses publics au travers de la production de contenu et du relai que lui offrent ses membres.

Et, si son action s’ancre peu à peu dans le quotidien des Français, Cybermalveillance.gouv.fr doit continuer à s’imposer face à une cybermenace qui ne cesse de se sophistiquer et de croître.

« Face aux enjeux de demain, et fort de la position centrale acquise au sein de l’écosystème Cyber et de sa légitimité auprès des autorités gouvernementales, Cybermalveillance.gouv.fr aura un rôle déterminant dans la conduite de projets de Cybersécurité nationaux ambitieux et structurants, telles que la future solution de lutte contre les arnaques, ou encore dans la mise en place de l’équivalent numérique du 17Cyber, qui permettra d’assister encore mieux les victimes de cybermalveillance. Autant de projets qui renforceront l’empreinte du dispositif auprès de l’ensemble de ses parties prenantes et qui s’inscrivent pleinement dans sa démarche d’intérêt public, au cœur de l’action ; autant de projets et d’efforts qui feront demain de Cybermalveillance.gouv.fr, le premier réflexe Cyber de tous les Français », a déclaré Jérôme Notin, Directeur Général du GIP ACYMA.

Communiqué de presse 02.12.2022
Communiqué de presse 02.12.2022

Cybermalveillance.gouv.fr passe le cap des 8 millions de visiteurs et s’impose comme l’acteur clé en matière de Cybersécurité pour protéger particuliers, entreprises et collectivités.

Publié le 01/12/2022PDF 416 KoTélécharger

AIDE RECOMMANDEE

QUESTIONS REPONSES - Contextualisées

QUESTIONS GENERALES