Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

Cybermalveillance.gouv.fr accueille le Ministère des Armées

Publié le 4 mars 2021

nouveaux membres partenariat

707 Temps de lecture : 5 min

Ce jeudi 4 mars 2021, Cybermalveillance.gouv.fr a eu le plaisir d’accueillir le Ministère des Armées, membre du dispositif depuis le 18 novembre 2020. À cette occasion, le ministère a affirmé son engagement dans la lutte contre la cybermalveillance avec la signature d’une convention qui formalise le soutien du ministère aux côtés des 47 membres du Groupement d’intérêt public Action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA) et la mise à disposition de ressources pour permettre au dispositif de développer de nouvelles actions dans le cadre de sa mission de prévention.

Le ministère des Armées aux côtés de Cybermalveillance.gouv.fr

Renforcer la cybersécurité au profit de tous, faire face à la menace croissante des cybercriminels : ces défis nécessitent un engagement renforcé et des ressources accrues. Face à ce constat, le ministère des Armées rejoint Cybermalveillance.gouv.fr, piloté par le GIP, et affirme son engagement par la signature, ce jeudi 4 mars, d’une convention.

Cybermalveillance.gouv.fr accueille le Ministère des Armées
Signature du protocole d’accord entre le Ministère des Armées et Cybermalveillance.gouv.fr

« Cet accord est en droite ligne avec l’orientation stratégique présentée par le Président de la République le 18 février dernier : il s’agit de renforcer les synergies dans l’ensemble des régions entre petits et grands acteurs de la filière cyber et entre industriels et recherche. Le monde du cyber crée malheureusement un nombre impressionnant et très divers de menaces différentes. Pour mieux les comprendre et les contrer, nous devons créer un cercle de confiance avec tous ceux qui défendent un numérique encadré et armé contre la cybermalveillance. » affirme Florence Parly, ministre des Armées.

De nouvelles ressources pour le dispositif

Le ministère des Armées dispose de moyens de soutien logistique et de communication, de compétences spécifiques et expertises. À travers cette convention, ces moyens seront ouverts à Cybermalveillance.gouv.fr, offrant ainsi au dispositif des ressources supplémentaires pour déployer plus encore ses actions de sensibilisation aux risques numériques.

La volonté du ministère, aux côtés des 47 membres qui constituent le GIP, est ainsi de démultiplier les actions préventives, pragmatiques en s’appuyant sur Cybermalveillance.gouv.fr. Les contenus mis en ligne sur cette plateforme permettront une meilleure compréhension du risque numérique lié à chaque activité et, par conséquent, de réduire les vulnérabilités de notre écosystème aux cyberattaques.

Lire le discours de Florence Parly, ministre des Armées, à l’occasion de la signature de la convention avec Cybermalveillance.gouv.fr

Retrouvez le communiqué de presse du ministère des Armées du 4 mars 2021
Retrouvez le communiqué de presse du ministère des Armées du 4 mars 2021

Ce jeudi 4 mars 2021, Cybermalveillance.gouv.fr a eu le plaisir d’accueillir le Ministère des Armées, membre du dispositif depuis le 18 novembre 2020.

Publié le 08/03/2021PDF 54 KoTélécharger