Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

Les professionnels référencés

Publié le 27 oct. 2019

2040

1. Qu’est-ce qu’un professionnel en sécurité informatique référencé par Cybermalveillance.gouv.fr ? 

Pour venir en aide aux victimes d’actes de cybermalveillance, le GIP ACYMA a constitué un réseau de professionnels en sécurité informatique implantés sur l’ensemble du territoire national . Une fois référencés, ces professionnels peuvent être mis en relation avec des victimes via la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr afin de leur porter assistance sur les incidents de sécurité qu’ils rencontrent.

Pourquoi devenir professionnel en sécurité informatique référencé par Cybermalveillance.gouv.fr ?

1. Une mise en relation facilitée avec les usagers
Dès lors qu’ils sont référencés sur la plateforme, les professionnels en sécurité informatique sont susceptibles d’être contactés pour porter assistance à des victimes d’actes de cybermalveillance. Cette mise en relation est qualifiée au préalable selon différents critères afin que le profil et les compétences du professionnel correspondent le mieux possible aux besoins de la victime.

2. L’accès à un espace personnel et des contenus dédiés 
Avec ce référencement, le professionnel en sécurité informatique bénéficie d’un suivi détaillé et en temps réel de ses demandes d’intervention, ainsi que l’accès à un espace documentaire avec du contenu d’information spécialisé (tutoriels, formations aux menaces…). Des informations exclusives qui vous permettront notamment de monter en compétence sur des sujets tels que la conservation de la preuve du numérique en cas d’attaque. 

L'affichage du contenu tiers "dailymotion" a été bloqué conformément à vos préférences.

2. Quelles sont les missions d’un professionnel référencé ?

En tant que partenaires du dispositif Cybermalveillance.gouv.fr, les professionnels en sécurité informatique participent à une mission d’intérêt général qui s’articule autour de trois axes clés : 

  • 1. Assister les victimes de cyber-attaques

    En agissant directement et concrètement sur le terrain auprès des victimes qu’ils assistent, les professionnels en sécurité informatique référencés constituent le premier rempart de la chaîne de la cybersécurité.

  • 2. Sensibiliser les différents publics sur la sécurité informatique

    En tant que prestataires référencés par Cybermalveillance.gouv.fr, les professionnels en sécurité informatique se positionnent de facto comme des vecteurs de sensibilisation de proximité au risque numérique, en partageant par exemple les contenus d’information et de prévention produits par le dispositif.

  • 3. Contribuer à la lutte contre les cybermalveillances

    En remontant leurs observations du terrain vers le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr au travers de leurs rapports d’intervention pour lui permettre d’adapter ses messages de prévention et d’initier les actions nécessaires.

<strong>La charte d’engagement des professionnels en sécurité informatique référencés par Cybermalveillance.gouv.fr</strong>
La charte d’engagement des professionnels en sécurité informatique référencés par Cybermalveillance.gouv.fr

En demandant à être référencé sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr, les professionnels en sécurité informatique signent une charte qui les engage à respecter un certain nombre de principes tels que :
– La qualité de l’accueil et de l’information faite à leur client,
– Le respect des bonnes pratiques, notamment en terme d’information tarifaire ou de préservation des preuves pour les services enquêteurs,
– Le respect de la confidentialité des données personnelles de leurs clients,
– L’entretien de leurs connaissances et de leurs compétences à l’état de l’art,
– Et bien entendu, le respect des lois et règlements en vigueur.

Publié le 08/04/2020PDF 193 KoTélécharger

3. Quels sont les domaines d’intervention des professionnels en sécurité informatique référencés par Cybermalveillance.gouv.fr ? 

L’expertise des professionnels en sécurité informatique référencés couvre trois domaines :

  • L’analyse de la nature des incidents de sécurité et de leurs causes,
  • La mise en oeuvre des mesures techniques permettant de circonscrire l’incident,
  • La remise en service des systèmes impactés dans des conditions de sécurité acceptables.

L’assistance proposée s’adresse : 

  • Aux particuliers (ordinateurs, tablettes, téléphones mobiles, services en ligne…) ;
  • Aux professionnels (*) (système d’information, postes de travail, serveurs informatiques ou téléphoniques, sites Internet…)

(*) Entreprises, associations, administrations et collectivités territoriales. 

Une assistance ciblée

Lors de leur inscription sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr, les professionnels en sécurité informatique sont catégorisés selon trois critères : La nature de leur clientèle (particuliers, professionnels), leurs domaines d’expertises et leur périmètre géographique d’intervention

Une fois que la victime arrive à la fin du parcours sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr, les professionnels en sécurité informatique sont contactés sur la base de ces trois critères pour lui porter assistance. Cette qualification préalable permet de garantir au mieux que le profil de l’expert soit en adéquation avec les besoins de la victime lors de leur mise en relation.

4. Comment devenir professionnel référencé ?

Toute société, association ou professionnel indépendant qui exerce des activités d’assistance technique informatique dans le domaine de la sécurité informatique peut demander à devenir prestataire référencé par Cybermalveillance.gouv.fr.

Conditions, procédure et étapes

L’inscription se déroule en quatre étapes : 

  • 1. Inscription sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr

    Créer un compte sur « espace prestataire Cybermalveillance.gouv.fr » et renseigner les informations administratives demandées.

  • 2. Signature de la charte d’engagement auprès de Cybermalveillance.gouv.fr

    Par la signature de cette charte, le professionnel en sécurité informatique s’engage sur des bonnes pratiques à adopter, le respect des lois, le maintien de son expertise et la remontée des informations sur la menace au dispositif Cybermalveillance.gouv.fr.

  • 3. Traitement de la candidature par le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr

    À réception de la candidature complète, Cybermalveillance.gouv.fr instruit la demande, procède aux vérifications nécessaires et peut être amené à demander des précisions complémentaires au professionnel.

  • 4. Validation de la candidature

    Une fois la candidature validée, le professionnel en sécurité informatique est référencé sur la plateforme et peut être notifié des demandes d’assistance des victimes de cybermalveillance.

N.B. Cybermalveillance.gouv.fr se réserve le droit de refuser l’inscription d’un professionnel en sécurité informatique si ses activités ne correspondent pas aux objectifs de la plateforme, si sa candidature n’a pas été correctement remplie ou encore si l’expert n’a pas apporté des réponses satisfaisantes au questionnaire qui lui a été présenté.

Professionnels spécialisés en assistance et sécurité informatique, rejoignez la communauté des prestataires référencés par Cybermalveillance.gouv.fr !