Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

Le Cybermoi/s 2021 vous donne les clés pour protéger votre identité numérique

Publié le 28 sept. 2021

Cybermois mots de passe sécurité numérique

4918 Temps de lecture : 6 min

Cybermoi/s

Messageries, profils réseaux sociaux, compte bancaire, sites de ventes en ligne… Votre identité numérique est liée à de nombreux services. Sa protection est primordiale pour éviter qu’elle ne tombe entre de mauvaises mains : les mots de passe, indispensables pour y accéder, doivent donc être efficacement gérés, au risque de compromettre la sécurité de vos données.

Quels sont les risques encourus et leurs conséquences ? Comment gérer efficacement ses mots de passe ? En octobre, la campagne de sensibilisation du Cybermoi/s, dont Cybermalveillance.gouv.fr est partenaire, vous donne des bonnes pratiques faciles à mettre en place pour sécuriser vos comptes en ligne.

Hameçonnage et piratage de compte : deux menaces prédominantes

L'affichage du contenu tiers "dailymotion" a été bloqué conformément à vos préférences.

En 2020, le piratage de compte a été la deuxième cybermalveillance rencontrée par les particuliers avec 12% des recherches d’assistance sur la plateforme, derrière l’hameçonnage (17%).

Les cybercriminels peuvent accéder facilement à votre compte si votre mot de passe est trop simple à deviner, ou si vous utilisez le même sur plusieurs sites dont l’un a été piraté, ou encore si vous avez précédemment été victime d’hameçonnage (phishing en anglais) vous incitant à communiquer votre mot de passe. Ces deux menaces sont donc souvent liées et peuvent ouvrir la voie à d’autres malveillances : par exemple, l’usurpation de l’identité d’une victime peut permettre aux fraudeurs de commettre des délits en son nom.

FOVI, usurpation d’identité : des conséquences importantes pour les victimes

L’utilisation d’informations personnelles d’une victime peut avoir de lourdes conséquences pour elle, car elle risque de se voir poursuivie pour des infractions qu’elle n’a pas elle-même commises.

Tout comme le piratage de compte, l’usurpation d’identité peut avoir lieu suite à un message d’hameçonnage, mais elle peut aussi être la conséquence d’une perte ou d’un vol de documents de la victime, ou d’un site Internet piraté sur lequel ces informations étaient enregistrées. Elle peut également être liée à un piratage d’un des comptes en ligne de la victime.

Les particuliers ne sont pas les seules victimes d’usurpation d’identité : l’escroquerie aux faux ordres de virement (FOVI) est un risque réel chez les professionnels. Pour ce type d’escroquerie, l’identité d’un dirigeant, d’un fournisseur ou d’un employé est usurpée par un cybercriminel pour amener un collaborateur à réaliser un virement sur un compte bancaire qu’il détient.

L’importance de sécuriser ses accès avec des mots de passe solides

L'affichage du contenu tiers "dailymotion" a été bloqué conformément à vos préférences.

Pour prévenir ces menaces et leurs conséquences, il est essentiel de protéger son identité numérique. Cela passe en premier lieu par le renforcement de ses mots de passe : plus ils sont complexes, plus il est difficile de les deviner, et donc plus les cybercriminels auront des difficultés à accéder aux comptes qu’ils convoitent. Ils sont personnels, confidentiels et doivent être uniques pour chaque service utilisé afin d’éviter que la compromission d’un mot de passe ne puisse avoir une incidence sur les autres comptes.

Pour protéger ses comptes, il est nécessaire d’utiliser des mots de passe solides pour chaque compte, composés de caractères variés :

  • chiffres,
  • lettres,
  • majuscules,
  • minuscules,
  • caractères spéciaux,
  • et une longueur minimum (8 caractères ou plus).

Enfin, utiliser la double authentification permet de considérablement renforcer la sécurité de ses comptes et l’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe permet d’en simplifier l’utilisation et la mémorisation.