Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

Lettre d’information n°5 – février 2021

Publié le 4 févr. 2021

869

 
 
 
Cybermalveillance.gouv.fr
 
 
Numéro 5 – Février 2021
 
▼ Édito
 
Après une trêve relative durant les fêtes de fin d’année, le mois de janvier a vu une recrudescence des activités cybercriminelles qui cherchent à profiter de la situation particulière et des craintes liées à la crise sanitaire. La période des soldes d’hiver verra sans doute encore cette menace s’intensifier, tout comme nos efforts pour l’endiguer. Ce début d’année est également l’occasion de présenter nos bilans, qui seront publiés prochainement, et de diffuser de nouveaux contenus pour enrichir toujours plus nos informations et services.
 
 
▼ À la Une
 
L’hameçonnage : 1ère menace en 2020 tous publics confondus
 
L’hameçonnage ou phishing est la principale menace rencontrée par les publics de Cybermalveillance.gouv.fr en 2020, avec 17 % des recherches d’assistance et 120 000 consultations des contenus dédiés. L’hameçonnage est l’origine de nombreuses attaques (escroqueries, fraude à la carte bancaire, piratage de compte, FOVI, rançongiciels…). 
 
▹ En savoir plus
 
▼ Zoom sur…
 
Les faux ordres de virement (FOVI)
Les faux ordres de virement (FOVI)
 
« Arnaques au président », changements de RIB frauduleux de fournisseurs ou salariés… Ces escroqueries, qui reposent sur une usurpation d’identité et une ingénierie sociale souvent très élaborée, peuvent avoir des conséquences financières très importantes pour les entreprises ou collectivités qui en sont victimes.
 
▹ En savoir plus
Les escroqueries à la livraison de colis
Les escroqueries à la livraison de colis
 
Un message ou un SMS vous annonce qu’un colis est en attente d’affranchissement pour être livré et vous demande de payer ? Attention : il s’agit d’une arnaque qui vise à vous dérober des informations personnelles et bancaires. Cette cybermalveillance récurrente connaît toujours une forte recrudescence durant les périodes de soldes. Découvez notre analyse de ce phénomène et nos conseils pour éviter d’en être victime.
 
▹ En savoir plus
 
▼ À découvrir
 
 
Le saviez-vous ?
 
Plus de 1 000 professionnels de proximité spécialisés sont référencés par Cybermalveillance.gouv.fr
 
Ces professionnels, engagés par une charte de service, accompagnent  les particuliers, entreprises, associations et collectivités pour résoudre leurs incidents de sécurité informatique. Cybermalveillance.gouv.fr assure la mise en relation des victimes avec les prestataires au travers de son outil de diagnostic et d’assistance en ligne.
 
La lecture conseillée
 
au cœur de la cybersécurité collective et collaborative
 
Retrouvez l’article réalisé pour le numéro spécial cybersécurité de la revue de la Gendarmerie nationale dans lequel Cybermalveillance.gouv.fr revient sur son ADN de collaboration public-privé, mais aussi sur son fonctionnement, ses missions, ses résultats, son activité durant la crise sanitaire et ses projets à venir.
 
 
 
Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance, de sensibilisation des publics aux risques numériques et d’observation de la menace en France. Ses publics sont les particuliers, les entreprises et les collectivités territoriales. Vous êtes victime ou pensez être victime d’un acte malveillant en ligne (virus, hameçonnage, arnaque bancaire…) ? Rendez-vous sur notre outil de diagnostic et d’assistance en ligne.
 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Dailymotion
 
 
Crédits photos : Adobe Stock