Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

AU REGARD DE VOS ÉLÉMENTS, VOUS SEMBLEZ ÊTRE VICTIME D’UN

Spam électronique

Spam électronique

Le spam électronique, aussi appelé courrier indésirable ou pourriel, désigne une communication électronique non sollicitée à des fins publicitaires, commerciales ou malveillantes. Dans bien des cas, il s’agit de messages publicitaires ne respectant pas les obligations légales en matière de consentement des destinataires, mais il peut également revêtir un caractère malveillant : arnaques ou encore tentatives d’hameçonnage (phishing en anglais). Les expéditeurs de spams ciblent notamment les comptes de messagerie, les messageries instantanées ou les réseaux sociaux. Un spam peut parfois même contenir un virus (un rançongiciel par exemple).

QUE DOIS-JE FAIRE ?

  • Ne répondez pas

    Si vous avez reçu un message douteux ou dont vous ne connaissez pas l’expéditeur, n’y répondez pas. Vous éviterez ainsi de le renseigner sur la validité de votre adresse de messagerie.

  • Si l’émetteur vous semble légitime, cliquez sur le lien de désinscription ou de désabonnement figurant dans les messages électroniques (sollicitations commerciales, lettres d’information, etc.) pour faire valoir votre droit au retrait du consentement. De manière générale, ce lien est souvent placé à la fin du message.

  • Si vous avez reçu un message douteux, ne cliquez pas sur le lien suspect, positionnez le curseur de votre souris sur ce lien, sans cliquer. Cela affichera alors la véritable adresse vers laquelle il redirige afin d’en vérifier la vraisemblance.

    Par ailleurs, vérifiez l’adresse du site Internet qui s’affiche sur votre navigateur. Si cela ne correspond pas exactement au site concerné, c’est très certainement un site frauduleux. Parfois, un seul caractère peut changer dans l’adresse du site pour vous tromper.

    Ne répondez pas et signalez le message ou site suspect à Signal Spam. Vous aurez la possibilité d’installer une extension à votre navigateur Internet et/ou votre client de messagerie qui vous permettra de signaler facilement tout message ou site Internet suspect. Signal Spam et la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) sont associés pour identifier les principaux organismes à l’origine du spam, et mener des actions de contrôle et de répression ciblées.

  • Dans la boîte de réception de votre messagerie, marquez les spams comme « indésirables ». Cette fonctionnalité existe dans la majorité des clients de messagerie et webmails ainsi que dans le module de Signal Spam. Créez des règles dans votre boîte de messagerie pour filtrer et/ou supprimer certains types de messages indésirables.

  • Vous pouvez bloquer les expéditeurs de spams dans les paramètres de configuration de votre client de messagerie, réseaux sociaux ou autres services qui le permettent. Vous pouvez également utiliser un filtre ou un logiciel anti-spam pour limiter la réception de ces courriers indésirables. Certains antivirus proposent ce type de protection.

  • Si vous avez demandé à ne plus être sollicité par une société mais que vous continuez à recevoir du spam, déposez plainte auprès de la CNIL.

  • Si vous êtes victime d’escroquerie, déposez plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie dont vous dépendez. Vous pouvez également adresser votre plainte par écrit au procureur de la République du tribunal de grande instance dont vous dépendez en fournissant toutes les preuves en votre possession.

  • Besoin de l'aide d'un professionnel ?

    1) Nous vous présentons des professionnels en sécurité informatique adaptés à votre situation.

    2) Ils vous proposent une solution et/ou un devis.

    3) Vous convenez d'un rendez-vous pour une intervention avec le professionnel de votre choix.

    L'affichage du contenu tiers "dailymotion" a été bloqué conformément à vos préférences.