Accéder au contenu Cybermalveillance.gouv.fr Assistance et prévention du risque numérique

1. À qui s’adresse la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr ? 

Face à l’augmentation du nombre d’actes de cybermalveillance, l’amélioration de la prévention et de l’assistance portées aux victimes constitue un objectif majeur pour l’État français.
La plateforme Cybermalveillance.gouv.fr s’adresse ainsi principalement à toutes les victimes d’attaques informatiques qui ne disposent pas des compétences et/ou des ressources suffisantes en sécurité numérique : les particuliers, les entreprises, les associations et les collectivités territoriales (hors Opérateurs d’Importance Vitale et Opérateurs de Services Essentiels qui relèvent de l’ANSSI). 

L’actualité montre que ces populations sont fréquemment vulnérables aux attaques informatiques, qui peuvent les affecter directement ou indirectement, avec parfois, des conséquences dramatiques : vol de données personnelles, atteinte à la vie privée, usurpation d’identité, piratage de compte bancaire, extorsion d’argent, demande de rançon ou encore dysfonctionnement voire interruption d’activité aux conséquences économiques et salariales graves, allant parfois jusqu’à la fermeture d’entreprises.

2. Quel est son objectif ? 

La plateforme Cybermalveillance.gouv.fr répond à deux objectifs : prévenir et sensibiliser les internautes à la sécurité numérique, et accompagner les victimes d’actes de cybermalveillance. 

1. Prévenir et sensibiliser à la sécurité numérique

En tant qu’internaute, vous vous posez des questions sur les risques encourus sur Internet, tant lors d’un usage personnel que professionnel ? 

Pour vous informer, Cybermalveillance.gouv.fr met à disposition divers contenus thématiques dans la prévention et la sensibilisation aux dangers du numérique :
– Des articles et fiches thématiques pour comprendre les cybermenaces et savoir comment y réagir, ainsi que des bonnes pratiques à adopter pour assurer votre sécurité numérique.
– Un kit de sensibilisation qui regroupe différents supports (fiches, mémos, vidéos) sur des bonnes pratiques à adopter en matière de sécurité numérique et les recommandations à suivre si vous pensez avoir été victime d’actes de cybermalveillance les plus courants.
Des campagnes d’information avec, notamment des émissions Consomags et spots vidéos abordant des sujets tels que les virus, la sécurité des réseaux sociaux, des applications mobiles ou encore des achats en ligne.
L’actualité de la cybermalveillance avec, notamment, un système d’alerte de sécurité qui vous tient informé en cas de risque majeur.

2. Assister les victimes d’actes de cybermalveillance

Vous êtes un particulier, une entreprise une association, une administration ou une collectivité territoriale et vous pensez être victime d’un acte de cybermalveillance ?
Pour vous aider, Cybermalveillance.gouv.fr vous propose un accompagnement en trois temps : 

  1. L’établissement d’un diagnostic de votre situation grâce à un parcours victime interactif. 
  2. Des conseils pratiques pour comprendre l’incident dont vous avez été victime et commencer à entreprendre les actions pour le résoudre, voire pour d’éventuelles démarches administratives, comme un dépôt de plainte auprès des services de police ou de la gendarmerie.
  3. La mise en relation avec des spécialistes et organismes compétents proches de chez vous : suivant la nature de votre problème, vous pourrez être mis en relation avec des professionnels spécialisés en sécurité numérique experts susceptibles de pouvoir vous assister techniquement ou bien vous serez redirigé vers une plateforme spécialisée proposant des solutions adaptées à vos besoins. 

3. Comment fonctionne la plateforme  ? 

L'affichage du contenu tiers "dailymotion" a été bloqué conformément à vos préférences.

La plateforme Cybermalveillance.gouv.fr vous propose deux types de parcours en fonction de votre situation :

1. « Vous êtes victime »
Dans ce cas, le parcours vous propose de : 

1. Réaliser un diagnostic en ligne afin d’identifier l’incident dont vous avez été victime ;
2. Suivre des conseils pour faire face à votre incident et consulter des contenus spécialisés qui y ont trait ;
3. Vous mettre en relation avec des professionnels spécialisés et des organismes compétents proches de chez vous afin de vous assister techniquement ;
4. Noter et commenter l’intervention d’un prestataire spécialisé pour en permettre l’évaluation du service. 

2. « Vous êtes un prestataire »
Dans ce cas, le parcours vous propose de :

1. Renseigner les informations relatives à votre société afin de vous inscrire pour être référencé sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr.
2. Adhérer à notre charte d’engagement reprenant les conditions éthiques et pratiques indispensables au référencement.
Une fois référencé sur la plateforme, vous pourrez être notifié des demandes d’assistance des victimes de cybermalveillance. 

4. Existe-t-il des plateformes ou services similaires dans d’autres pays ?

S’inspirant du portail luxembourgeois securitymadein.lu et de la plateforme néo-zélandaise Cert NZ, le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr a été conçu comme le guichet central d’assistance des victimes de cybermalveillances en France. Un concept inédit en terme de sécurité numérique, puisque la plateforme propose à la fois un diagnostic personnalisé du problème et une mise en relation avec des experts susceptibles de le solutionner. Cette approche unique, concrète et novatrice suscite un vif intérêt de nombreux autres pays qui souhaiteraient s’en inspirer.